FINI LES BOUCHONS,
J’ACHÈTE À CLERMONT

Jusqu’ici, les habitants de la campagne dépensaient certes plus en transport pour se rendre en voiture à leur travail, mais moins pour leur logement, beaucoup moins onéreux que ceux qu’on trouve dans les grandes agglomérations. Mais les temps ont changé !

1

EN PLUS DES BOUCHONS, IL Y A MAINTENANT LE PRIX DE L’ESSENCE

À une époque où le prix du carburant avoisine les 2€ du litre, la question d’habiter en périphérie des villes dans l’espoir de faire quelques économies est rebattue. Le budget « transports » des habitants des banlieues et des zones rurales a explosé. Le temps perdu dans les bouchons aussi.

Le déploiement des transports en commun, très onéreux pour les collectivités, progresse quant à lui lentement et uniquement quand le volume des besoins le permet. Aujourd’hui, le calcul est vite fait : travailler en ville tout en habitant loin de celle-ci coûte trop cher ! Venir habiter à la BAMBA, n’est-ce pas l’idée que vous cherchiez pour limiter les frais ?

2

ET SI VIVRE EN VILLE COÛTAIT MOINS CHER QUE DE VIVRE À LA CAMPAGNE

BAMBA rebat les cartes, en rendant la ville accessible dans les deux sens du terme ! Aujourd’hui, vous pouvez acheter un terrain à prix abordable dans Clermont et économiser sur le poste « transport » en circulant à vélo ou grâce au réseau de transports en communs urbains qui desservent l’écoquartier.

La BAMBA est aussi un lotissement qui s’adapte aux besoins et au budget de chacun. Vous achetez le terrain ajusté à vos besoins, construisez la maison qui vous correspond avec les moyens dont vous disposez, pas plus pas moins. Le sur-mesure c’est aussi finalement économique !

3

UN QUARTIER QUI REND FIER

Tous les habitants de la BAMBA se seront énormément investis dans la création de leur maison de rêve. Ils y auront mis leur créativité, leur énergie et leur cœur. Ce soin et cette attention portés à chaque détail rejaillira dans les rues où chaque maison sera différente et sera construite à l’image de ses habitants. Un lieu dont ils seront fiers, parce qu’ils l’auront imaginé ensemble, un lieu unique de partage et d’échange.

La bamba, le programme
qui s’adapte aux besoins
de chacun